La cure de sève de bouleau

Retourner au site www.tree-hugger.be

Appréciés pour leur écorce blanche, les bouleaux ont été plantés en masse durant les années ‘80 sur Overijse. Mais saviez-vous que leur bienfaisance ne s’arrête pas là ? Depuis 3000 ans, la sève de bouleau est utilisée pour ses vertus dépurative et revitalisante. Dans cet article, je vais tout vous expliquer sur cette cure, de sa réalisation à ses bienfaits en passant par les conséquences phytosanitaires pour votre arbre.

a. Les bienfaits de cette cure

Voici ce que Pierre-François Percy, le chirurgien militaire des armées de Napoléon, déclara :

« Dans tout le Nord de l’Europe, jusqu’aux confins de la Russie, l’eau de bouleau est l’espoir, le bonheur, et la panacée des habitants riches ou pauvres, grands et petits, seigneurs et serfs… Les maladies de la peau, boutons, dartres, Couperoses, etc. lui résistent rarement. C’est un remède précieux dans les affections rhumatismales, les reliquats de goutte, les embarras de la vessie et une foule de maladies chroniques »

Bien que non-exhaustive, voici une liste des bienfaits actuellement reconnus:

  • Elimine des déchets organiques tels que le cholestérol
  • Favorise l’amincissement (quand le corps en a besoin)
  • Stimule le système immunitaire
  • Action anti-inflammatoire et analgésique
  • Utilisation externe en cas de brulures et maladies de la peau

b. Quand réaliser cette cure ?

Au printemps avant l’apparition des feuilles! Cette saison marque la fin de la période de dormance végétative. L’arbre « débourre » en conséquence de l’augmentation de la durée des jours et des températures. La circulation de sève se remet en marche avec des pressions importantes. S’accaparer la sève de boulot est donc plus facile. De plus, la quantité de sève étant importante, une prédation est moins préjudiciable pour l’arbre.

c. Comment réaliser le prélèvement ?

Pensez d’abord au choix du bouleau. Celui-ci doit être en forme (pas de bois mort) et loin de facteurs de pollution (trafic routier, désherbant, etc…).

Actuellement, la sève est majoritairement prélevée via le tronc. Mais bien plus que la prédation de sève, de telles blessures sont dommageables à l’arbre. Il est donc conseillé de couper l’extrémité d’une branche basse sur un diamètre de +/- 1 centimètre et d’y suspendre une bouteille dont le goulot accueillerait le précieux liquide.

Après un petit temps, le bouleau crée un ‘voile’ qui limite l’apport de sève. Si vous souhaitez davantage de sève, il vous suffit de recouper un petit centimètre sur la même branche pour continuer l’écoulement de sève.

d. Comment utiliser la sève ?

La sève de bouleau n’apporterait rien à vos préparations. C’est un liquide fade juste un petit peu sucré (0,4 %). Elle peut subir divers traitements (principalement pour en faire du sirop de bouleau) mais elle est plus efficace telle quelle. Il est conseillé d’en boire 1 demi-verre pendant 3 semaines.

La durée de conservation de la sève n’excède pas 36 heures. Afin de la prolonger, il est nécessaire de stériliser le liquide, d’ajouter quelques clous de girofle et de la cannelle dans les bouteilles ou de la congeler ou encore d’y ajouter de l’alcool. On peut aussi rajouter de l’huile d’olive dans les bouteilles afin de protéger la sève de l’air.

e. Quelles conséquences pour l’arbre ?

Si le prélèvement est réalisé sur une branche, les méfaits pour l’arbre se limiteront à une perte minime du système foliaire (suite à la coupe), une dépense d’énergie limitée pour la compartimentation (surface de plaie dérisoire) et une prédation de maximum 2 % de la sève brute (le bouleau utilisant +/- 200 L de sève brute par jour durant la période de montée de sève). Ces inconvénients sont largement compensés par le potentiel de réappropriation des arbres par leur « propriétaires ».

f. En guise de conclusion

Foncez! Expliquez à vos enfants que des remèdes existent dans votre jardin et que la nature vous veut du bien.

Jérémy LEIDGENS

Arboriste Grimpeur

jeremy@tree-hugger.be

0472/29.54.13

Retourner au site www.tree-hugger.be

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s